Yves Montand, l’italiano-marseillais devenu américain

Yves Montand, de son vrai nom Ivo Livi, fut l’un des marseillais les plus célèbre de son époque. Né en 1921 à Monsummano Alto en Italie, sa famille fuira l’Italie fasciste 3 ans plus tard pour s’installer dans le quartier des Crottes.

En 1929, Ivo devient Yves. Son père fonde une fabrique de balais, sa mère devient coiffeuse. La famille déménagera ensuite dans le quartier de la Cabucelle, où la sœur d’Yves ouvrira son salon de coiffure. A 14 ans, Yves quitte l’école et commence à travailler un peu partout tout en se passionnant pour le cinéma américain, mais surtout pour Fred Astaire. A 17 ans, il devient chauffeur de salle et participe à plusieurs concours organisé par les music-hall de la ville (Alcazar et Odéon notamment).

Dans les plaines du Far West

JPEG - 47.5 ko
Yves Montand & Louis de Funès
Yves Montand et l’acteur Louis de Funès dans le film "La folie des Grandeurs"

Sa voix, ses pas de danse ne laisseront pas indifférent. En pleine occupation allemande, Yves partira pour Paris. Il fait la première partie d’Edith Piaf qui le prendra sous son aile par la suite. Il est l’un des pionniers du one man show, alliant chant, danse et humour. Ses influences jazz et son swing lui ouvriront en grand les portes du succès. Yves Montand enchaîne les tournées et les tubes, en 1952 il se fait remarquer pour son rôle dans le film “Le salaire de la peur”. L’artiste conquit les États-Unis et tourne plusieurs films. En 1968, Yves Montand s’accorde une “pause” et monte un nouveau spectacle. Il donnera lieu à une série de 30 représentations à Marseille, où il a sa famille et ses amis d’enfance.

Interview d’Yves Montand de retour à Marseille

Par la suite, Yves Montand militera pour les Droits de l’homme en Europe. Il organisera des concerts dans les pays de l’Est soviétique, ainsi que des rassemblements citoyens. Chanteur engagé, acteur renommé, Yves Montand s’éteindra en 1991 dans la région parisienne après 53 ans d’une carrière fulgurante.