Poème

Un poème sur la vie industrielle des quartiers situés de part et d’autre de la rue de Lyon.

Saint-Louis, Calade, Cabucelle,

Leï Croto, la Madrague, celle

De La Ville et non pas celle de Montredon !

La Marseille aux cent cheminées

Aux industries inégalées

Aux mains noires et encrassées

Notre hommage est ici et nous te le rendons.

Textes extraits de “Entre Mer et Colline” d’Henri Carvin
Edition : Direction de l’Animation et de la Culture Mairie des 15e et 16e arrts - Marseille